La peur

La peur

 

PEUR DÉFINITION : La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger ou d’une menace. En d’autres termes, la peur est la capacité (à) de reconnaître le danger et de le fuir ou de le combattre, également connue sous le terme « réponse combat-fuite »

La peur, selon la définition classique, est donc un sentiment primaire humain portant à rejeter l’inconnu, le danger, la menace…

Qu’elle est belle ma menace avec son sourire enjôleur…

Alors pourquoi ai-je peur?
Je dirais que la peur est propre à chacun, nous y mettons notre vécu, nos failles, nos défaillances et certains recoins de notre âme. Consciente ou non, la peur nous ramène toujours à l’ailleurs, à l’indicible, à ce que nous ne regardons que très peu en face car oui…La peur, lorsqu’elle est émotionnelle, cohabite souvent avec la douleur…Et ça, en général, on n’aime pas…

Je dirais plutôt que la peur s’invite souvent quand l’autre est trop connu, car finalement l’inconnu n’a que très peu d’enjeu. Mais lorsque quelque chose vous touche au plus profond alors là chers amis vous avez peur.
Qu’importe le bonheur que tout cela engendre, tu ne verras que les doutes et les statistiques négatifs, une tête trop bien pensante qui tente de rationaliser ce qui ne peut être classé.
Tu n’as pas peur de mourir mais plutôt de trop vivre…Qu’il est étrange l’esprit de l’Homme…Surtout lorsqu’on en perd le contrôle…
Alors s’engage une lutte entre le corps et l’esprit pour déterminer lequel sera plus fort, une lutte sans relâche et sans vergogne pour savoir QUI déterminera le reste de ton histoire…L’avenir tient finalement à bien peu de chose.

En quoi est-ce une menace que de vibrer ainsi?
C’est donner à l’autre le pouvoir de t’atteindre, de te connaître fragile et de pouvoir te feindre.

Peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur, d’être abandonné, quitté, trompé, bafoué ou de porter les espoirs déchus d’un autre et que tout cela t’atteigne dans des parts de toi oubliées…Bref…Peur d’être nul quoi…

Quand il s’agit d’amour…
Nous parlons bien d’amour là?
Quand il s’agit d’amour donc, nous devenons vulnérable…Et qu’il est dur de voir ainsi son âme se dévêtir sans même pourvoir lutter…

Tu as beau te cacher derrière n’importe quel masque de confiance, de fausse assurance ou intrépidité, la peur te rattrape toujours et te tire par les pieds…Mais elle en dit tellement long sur toi cette peur…Car nous n’avons peur de perdre que ce en quoi on croit…

Alors relève toi et regarde la en face « Je n’ai pas peur de toi Peur…Je ne te céderai pas la place », car ainsi rongée dans tes sangs, même s’il fait peur au-delà de tes faux semblants, il y a aussi la vie, là, qui te regarde et t’attends…

N.L